WildStar Wednesday : La Guerre de Gnox

Cette semaine marque le début d'un nouveau tournant pour la communauté puisqu'à partir de maintenant nous allons progressivement découvrir les races qui composent la faction de l'Exil. Et pour ouvrir ce nouveau chapitre, lumière sur les Granoks !

La race Granok, on la connaît déjà, du moins partiellement, grâce à cette brute qu'est le Sergent, celui-là même qui escortait cette première équipe arrivée sur Nexus il y a quelques temps. D'après nos sources, ce sont des créatures corpulentes à la peau de pierre. Difficile de dire si Sergent était un cas spécial, ou si ses congénères lui ressemblent, mais on pourrait sans grande difficulté imaginer qu'ils sont taillés pour les combats au corps à corps. Constitution solide et gros buveurs, les granoks sont sans aucun doute des combattants redoutables.

Mais laissons de coté nos impressions et voyons ce que Carbine Studios va nous apprendre sur l'histoire de cette race issue de la planète Gnox :

Au cours des semaines à venir, nous allons vous présenter des histoires sur la formation des Exilés. Chacune des races impliquées dans la signature des Accords de l'Exil a sa propre histoire à raconter. Nous allons étudier en détail chacune de ces histoires dans les WildStar Wednesday à venir. Nous espérons que vous serez heureux d'en savoir plus sur les origines des Exilés entre maintenant et la fin de l'année !

Une civilisation paisible

Il y a plusieurs centaines d'années, la civilisation granok de la planète Gnox était assez primitive. Avec seulement quelques rudiments de technologie à leur disposition, les Granoks vivaient en petites tribus isolées et éparpillées à la surface de la planète. Elles suivaient toutes une philosophie de vie faite de simplicité et de stoïcisme, la Voie de la pierre. Ses principes en sont très simples : le monde peut changer autour d'eux, mais les Granoks restent immuables, tout comme la pierre organique qui constitue leur corps. Il en était ainsi depuis des millénaires et il en serait ainsi pour ceux à venir.

La vie des indigènes était assez simple et rustique. Ils cultivaient leur nourriture, forgeaient armes et armures, et appréciaient autant brasser la bière que la boire en bonne compagnie. Ils étaient experts en combat, mais pas belliqueux. S'ils s'affrontaient, c'était avant tout au cours de joviales bagarres d'ivrognes dans lesquelles les deux adversaires finissaient par se réconcilier avec une poignée de mains et une nouvelle tournée. Ils ne manquaient de rien sur Gnox et avaient bien l'intention d'y rester.

Jusqu'à l'arrivée du Dominion.

WildStar Wednesday : La Guerre de Gnox

Désaccord

Le Dominion vit immédiatement dans la taille et la force des Granoks un grand potentiel. Il envoya des ambassadeurs mécaniques faciliter leur assimilation à l'empire. Ces derniers offrirent aux chefs de tribu des dons de technologie et de savoir, exigeant en échange leur allégeance éternelle à l'Empereur.

Indignés par l'arrogance de ces ambassadeurs de ferraille, les chefs et leurs guerriers refusèrent immédiatement, faisant comprendre très clairement aux émissaires qu'ils devaient quitter la planète et ne jamais y revenir. Quand ces derniers eurent l'audace de menacer à demi-mots les Granoks en leur suggérant de réfléchir à deux fois avant de refuser leur proposition, les guerriers les réduisirent en tas de boulons.

Quelques heures plus tard, l'empereur apprenait la nouvelle. Furieux, il déclara que les Granoks étaient une race aussi dangereuse qu'incontrôlable qu'il fallait annihiler pour le bien de l'Empire. La guerre était déclarée contre la planète Gnox et les puissantes légions du Dominion s'envolèrent immédiatement de leurs bases sur la planète Cassus.

La guerre de Gnox - Granoks02

La Guerre de Gnox

Le Dominion débarqua sur Gnox avec son armée, convaincu de pouvoir anéantir rapidement les tribus granoks. Mais l'empire avait dramatiquement sous-estimé la ténacité des guerriers. Bien que primitives, leurs armes étaient redoutablement efficaces entre les mains de ces féroces combattants. Et leurs machines de guerres, pourtant rustiques, se révélèrent incroyablement destructrices sur le champ de bataille.

La guerre s'éternisait depuis de long mois, avec des pertes importantes dans chaque camp, quand l'avantage technologique du Dominion commença enfin à lui permettre de prendre le dessus sur les guerriers granoks. Les chefs et les membres des tribus se préparèrent alors stoïquement à accepter leur fin imminente, fiers d'avoir suivi la Voie de la pierre jusqu'au bout.

Retournement de situation

Mais certains Granoks réfutèrent cet état de fait. Un jeune chef de guerre du nom de Durek refusa d'accepter la défaite et la mort. Il était convaincu que les Granoks pouvaient vaincre les envahisseurs. Lors d'une série de raids audacieux contre les camps du Dominion, il s'empara d'armes, d'armures et d'autres technologies militaires. En quelques semaines, les insurgés granoks commencèrent à renverser le cours du conflit en utilisant les armes du Dominion contre ses propres troupes. Ayant perdu sa supériorité technologique, le Dominion se retrouva subitement en position de faiblesse. Les Légions finirent par quitter Gnox la queue entre les jambes pour retourner sur la planète Cassus.

La guerre de Gnox - Granoks03

Conséquences inattendues

Une fois la guerre terminée, Durek et ses fidèles revinrent victorieux dans leurs tribus, armés jusqu'aux dents de la technologie du Dominion. Mais au lieu d'être accueillis en héros, ils ne rencontrèrent qu'hostilité et froideur de la part des chefs granoks. Ces derniers considéraient l'utilisation de la technologie du Dominion comme contraire à la Voie de la pierre. Durek fut baptisé Brisepierre et sa troupe de guerriers vétérans fut exilée à jamais de la planète Gnox.

Soldats de fortune

Durek Brisepierre et ses hommes quittèrent Gnox dans un vaisseau spatial dérobé au Dominion. Se constituant en Forces combattantes autonomes, ils commencèrent à proposer leurs services en tant que mercenaires, gagnant rapidement une réputation d'efficacité sans pareille. Tout au long de leurs aventures dans la galaxie, les Forces combattantes n'ont jamais cessé d'entretenir leur haine du Dominion. Elles attendent avec impatience le jour où elles pourront régler leurs comptes dans le sang.

Source : http://www.wildstar-online.com/fr/blog/wildstar_wednesday_la_guerre_de_gnox.php

  • En chargement...

Que pensez-vous de WildStar ?

137 aiment, 70 pas.
Note moyenne : (228 évaluations | 12 critiques)
6,1 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de WildStar
(78 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

191 joliens y jouent, 378 y ont joué.