WW : Des textes de quêtes en 140 caractères - Partie 2

Cette semaine l'équipe de Wildstar nous propose de découvrir la suite de leur reflexion pour réduire la longueur d'un texte de quête de 475 à 132 caractères: La TweetQuête.

120

Pour nous expliquer le concept de tweetQuête, c'est Cory Herndon, concepteur narratif au sein du studio Carbine qui se prête à l'exercice du WildStar Wednesday. La première partie mettait l'accent sur la collaboration entre les différents départements du studio afin de raconter des histoires. Cette semaine, l'auteur s'attache à nous présenter la démarche pour réduire un texte de 475 caractères à 132 caractères.

La première étape consiste à définir les rôles de chacun. Le studio a choisi de dissocier l'équipe narrative et l'équipe d'intégration de contenu. C'est cette dernière qui rédige les textes de quêtes pour les inclure dans le jeu.

les concepteurs de contenu étant en général les plus au courant des objectifs spécifiques à chaque quête, ils peuvent s'assurer que tous les détails sont bien inclus. Dans d'autres endroits où j'ai travaillé, cette tâche revenait au rédacteur ou au concepteur narratif.

 La seconde étape consiste à chasser les effets de redondance ou de répétition.

Si le ciel est obscur et la lune visible, ce n'est pas la peine qu'un PNJ précise qu'il fait nuit. Si la quête s'intitule « Voyage vers Potence », elle ne devrait pas commencer par « Je veux que vous alliez à Potence. ».

La dernière étape est le travail de synthèse du rédacteur afin d'extraire l'essentiel du texte en conservant une certaine identité au jeu et aux pnj.

Dans sa première mouture, le texte était le suivant :

Dirigez-vous vers cette tour pour aider les survivants. Je suis sûr que cette tour a quelque chose à voir avec cette météo chaotique, mais pas moyen d'en être sûr. Faites bien attention, ce crash a réveillé les yétis du coin et ils sont de mauvais poil. Les yétis sont de féroces créatures des environs et c'est à cause d'eux que la région n'a pas été encore colonisée. On n'a plus le choix, il faut s'occuper de leur cas. Allez voir Aron Brightland quand vous en aurez fini.

475 caractères(...).

Essayons à nouveau. A priori, on peut supprimer la partie qui explique que les yétis sont « féroces », parce qu'on sait qu'ils sont « de mauvais poil ». Cet élément d'exposition est superflu, il est redondant. En anglais, il contient même une coquille : le guide de style établi pour WildStar spécifie que le pluriel de yeti ne prend pas de s. De plus, les yétis sont forcément « des environs » (ils ne seraient pas « locaux » sinon) et il semble évident qu'une bande de bipèdes carnivores complique les opérations de colonisation. La partie concernant la tour et la météo erratique est intéressante et jouera un rôle plus tard, mais elle n'a absolument rien à voir avec la tâche urgente qui consiste à protéger les survivants du crash contre les yétis. A la trappe ! En avant pour la version deux !

Dirigez-vous vers cette tour pour aider les survivants. Faites bien attention, ce crash a réveillé les yétis du coin et ils sont de mauvais poil. Allez voir Aron Brightland quand vous en aurez fini.

Hourra ! Regardez ça, il y a deux fois moins de texte ! Pour être exact, on est passé de 475 caractères avec espaces à... 198. (...)

La dernière phrase est un peu superflue. Aron Brightland n'est pas le PNJ qui vous donne la quête (ça ne se voit pas dans la capture d'écran, mais il s'agit ici de Bosun Redmark), ce qui signifie que vous pouvez le dire au joueur plus tard, dans un autre texte de briefing ou encore dans l'objectif.

Dirigez-vous vers cette tour pour aider les survivants. Faites bien attention, ce crash a réveillé les yétis du coin et ils sont de mauvais poil.

146 avec espaces.(...)

La phrase « Dirigez-vous vers cette tour » semble une bonne candidate pour passer à la trappe. Les informations de direction et descriptions de repères peuvent être introduites avec le texte d'objectif ou la légende de la carte. Mais il s'agit de l'une des premières quêtes que le joueur Exilé reçoit à son arrivée dans le Septentrion sauvage, alors essayons d'être gentils. Nous n'avons besoin de couper que 60 caractères après tout.

« Et ils sont de mauvais poil » pourrait aussi être coupé. Mais c'est la partie la plus « savoureuse » du texte et elle permet de donner une bonne idée de la personnalité de l'Exilé qui explique la mission. « Faites bien attention » n'est pas tellement stylé, en revanche. Et ça veut simplement dire « attention ». Et donc...

Dirigez-vous vers cette tour pour aider les survivants. Attention, ce crash a réveillé les yétis locaux et ils sont de mauvais poil.

132 caractères, espaces compris. TweetQuête accomplie !

La philosophie du concepteur narratif de Carbine est de faire confiance au joueur. Le jeu vidéo est un média complet et interactif et il ne faut pas nécessairement submerger le joueur de lecture pour que l'histoire s'écrive.

Cory Herndon a donné une conférence sur les TweetQuêtes lors de la GDC Online 2011 en Octobre dernier ce qui peut être révélateur d'une certaine tendance. Volonté du studio d'innover sur cet aspect ou réponse à un besoin des joueurs ?

Source : http://www.wildstar-online.com/fr/blog/wildstar_wednesday_des_textes_de_quetes_en_140_caracteres_environ_partie_2.php

Réactions (14)


  • En chargement...

Que pensez-vous de WildStar ?

136 aiment, 70 pas.
Note moyenne : (227 évaluations | 12 critiques)
6,0 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de WildStar
(77 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

189 joliens y jouent, 376 y ont joué.