WildStar deviendra free-to-play à la fin de l'année

Un des secrets de polichinelle de la scène MMO est enfin dévoilé au grand jour, WildStar, développé par Carbine Studios et édité par NCsoft, deviendra accessible à tous, gratuitement, d'ici la fin 2015.

Malgré une politique de mises à jour dynamiques, avec pas moins de trois ajouts de contenus depuis le lancement du jeu à l'été dernier, force est de constater que WildStar a eu du mal à trouver son public. L'accueil critique fut pourtant pour le moins favorable et les retours de la communauté pour le moins bons. Mais il suffit de voir les derniers chiffres communiqués par NCsoft pour se rendre de l'ampleur de l'échec économique que représente le jeu à l'univers futuriste développé par Carbine Studios.

WildStar deviendra free-to-play à la fin de l'année
Oh non, c'est la fin du monde !

Pour tenter de remédier à ce souci, les différents acteurs impliqués ont décidé de lever toutes les barrières qu'un joueur décidant de se lancer dans l'aventure WildStar pouvait rencontrer. En effet, comme le laissait supposer une indiscrétion sur Reddit d'un prétendu employé de Carbine Studios en marge de l'événement presse organisé à Londres, le jeu sera désormais accessible à tous, sans obligation d'achat, d'ici la fin d'année 2015. Exit l'achat de boîte, adieu l'abonnement, bonjour nouveaux joueurs et qui sait, peut-être, bienvenu argent sur le compte en banque ?

La solution miracle ?

Mike Donatelli, chef de produit, et Chad Moore, directeur créatif, nous l'assurent : ce passage en free-to-play n'est pas synonyme de baisse de qualité dans le service. WildStar et Carbine Studios resteront des entités aux ambitions AAA.

Dans une présentation très rythmée, entrecoupée des très amusantes vidéos issues de l'univers du jeu, les deux représentants du studio américain nous expliquent que tous les joueurs, qu'ils soient vétérans ou novices, auront accès à l'intégralité du contenu du jeu, mais qu'ils mettront bien en place un système de récompenses pour leurs plus anciens joueurs.

On connaît la chanson...
On connaît la chanson...

Bien évidemment, la première question sur les lèvres de tous les journalistes présents fut : "Mais quid du modèle économique, ou du contenu de la boutique ?". Bien évidemment, le discours ne diffère pas de la réponse habituelle des chargés de communication de produits free-to-play : "Rassurez-vous, nous ne vendrons pas d'objets qui donneront plus de pouvoirs aux joueurs payants qu'aux joueurs gratuits, nous nous contenterons d'objets permettant aux plus impatients de gagner du temps et des éléments cosmétiques pour celles et ceux qui attachent de l'importance à l'apparence de leur personnage". Seule réelle information donnée au cours de la présentation sur la boutique, la monnaie gagnée en jeu et utilisable dans la boutique devrait a priori être baptisée Omnibits.

Qu'est-ce que cela va changer pour les joueurs actuels ?

De l'aveu même des développeurs, le point le plus important sera une recrudescence de joueurs, qui peupleront un MMO qui est certes multijoueur, sans aucun doute en ligne, mais clairement plus massivement multijoueur. Une population plus importante dynamisera à nouveau certaines zones complètement à l'abandon à l'heure actuelle et redémarrera peut-être le bouche à l'oreille autour de ce titre qui n'a pas eu le succès qu'il aurait pu mériter au regard de ses caractéristiques et de sa direction artistique originales.

Les joueurs déjà présents sur les serveurs du jeu se verront proposer un système qui récompensera leur fidélité : en fonction de la date de début de leur abonnement, ils pourront récupérer des objets exclusifs. Ce set sera différent, par exemple, pour ceux qui auront décidé de se lancer dans l'aventure à la suite de cette annonce (et avant le 15 juin prochain) et ceux qui sont abonnés au jeu depuis son lancement.

À tous les joueurs qui seront restés abonnés depuis le lancement de WildStar, le 3 juin 2014, jusqu'à la sortie de la version gratuite, nous offrirons une monture exclusive Rampant ikthien, un objet de décoration d'intérieur DJ Gardien, un familier Disco Snoglug, une nouvelle musique d'ambiance d'hébergement, quatre mois d'Abonnement Premium et les deux titres "Légende vivante" et "Pionnier de Nexus".
Ceux qui nous ont rejoints après le lancement, mais qui resteront abonnés jusqu'à la sortie de la version gratuite, recevront l'objet de décoration d'intérieur DJ Gardien, le familier Disco Snoglug, la nouvelle musique d'ambiance d'hébergement, quatre mois d'Abonnement Premium et le titre "Pionnier de Nexus". 

 

WildStar - Annonce F2P - WS 2015 05 Concept Art   Ikthian Crawler Mount
WildStar - Annonce F2P - WS 2015 05 Concept Art  DJ Caretaker
WildStar - Annonce F2P - WS 2015 05 Concept Art   Disco Snolug

Ceux qui le souhaitent pourront continuer de payer un abonnement mensuel dont le montant est encore à déterminer, qui leur donnera accès, chaque mois, à une sélection d'objets issus de la boutique.

Qu'est-ce que cela va changer pour le jeu ?

Les développeurs ont bien pris conscience que le seul changement de modèle économique ne suffirait pas à renverser la vapeur et à corriger les erreurs du passé. Ils travaillent à l'heure actuelle à une refonte des zones de départ, pour les rendre plus accessibles. De même, ils se sont penchés sur la question de l'équipement et des statistiques, pour rendre leur compréhension plus simple et leur affinage plus précis.

Ils en profiteront d'ailleurs pour répondre aux attentes de longue date de certains joueurs : tous les Amps seront par exemple accessibles, sans avoir besoin de récupérer des butins extrêmement rares ou très compliqués à récupérer.

On se demande pourquoi ils sont partis
On se demande pourquoi ils sont partis

Un de leurs autres axes de travail sera l'étalement des donjons tout au long de la progression des aventuriers. Les joueurs, par le passé, tendaient à abandonner complètement le jeu faute d'avoir réussi à passer un donjon, malgré plusieurs tentatives. Carbine Studios travaille donc à faire en sorte de modifier la courbe de progression pour faire correspondre les donjons à des niveaux bien précis, plus accessibles aux hordes de nouveaux venus, qui, nous n'en doutons pas, se lanceront dans l'aventure WildStar free-to-play à la fin de cette année.

Les producteurs se veulent rassurants : c'est un nouveau départ, mais en aucun cas une fin en soi ou un désaveu du travail effectué, puisqu'ils ont déjà plus d'un an de contenu prévu et en cours de création dans leur studio.

Une équipe réaliste

Interrogés en marge de la présentation, Chad Moore et Mike Donatelli se sont confiés sans fards, mais avec des pincettes, sur les motivations de cette décision.

Quand on leur demande si ce passage en free-to-play est une nécessité et pourquoi ce choix n'a pas été fait au lancement du jeu, ils nous expliquent que l'éventualité de WildStar en free-to-play avait été évoquée même avant le lancement du jeu, pendant ses premières phases de développement. Ils ont pris une décision, en tant qu'équipe, en tant que développeur, en tant que société. Si c'était à refaire, ils pensent qu'un lancement plus prompt ou précoce d'une version free-to-play aurait été une bonne chose. Mais la situation est ce qu'elle est : leur priorité, à l'heure actuelle, est d'offrir une version gratuite qui soit accessible à tous les types de joueurs.

La situation de WildStar n'est pas, selon eux, une exception, c'est un reflet de plus de la situation du marché actuellement : les joueurs ont évolué, les modèles gratuits ont évolué. Ils estiment que le buy-to-play (achat d'une boîte, jeu disponible sans abonnement) est toujours viable, mais que malheureusement, le pay-to-play (modèle à abonnement traditionnel) est très loin derrière ses concurrents. La marge de manoeuvre est toujours plus restreinte pour les développeurs, mais ils ont confiance dans leur jeu : c'est le bon moment, et le contenu reste assez intéressant pour attirer de nouveaux joueurs ou faire revenir d'anciens aventuriers.

On essaye ensuite de leur arracher un peu plus d'informations sur la boutique en jeu, mais on n'obtiendra rien de plus que lors de la présentation. Dieu que les développeurs en général sont frileux sur le sujet...

Une aventure à partager
Une aventure à partager

Puisqu'ils nous ont dits avoir du contenu supplémentaire pour l'année à venir, on leur demande pourquoi ne pas avoir pris le parti de vendre l'accès à ces extensions comme certains jeux (Lord of the Rings Online ou HearthStone par exemple) ont pu le faire. Leur réponse est catégorique : ils voulaient lever les barrières, ils ne voulaient pas pour se faire rajouter une ségrégation entre leurs joueurs en fonction du contenu auquel ils avaient accès ou non. Pour eux, ça relève même d'une mauvaise expérience pour le joueur : c'est particulièrement frustrant pour lui de ne pas avoir accès à tel contenu, ou, à l'inverse, d'avoir accès à ce contenu mais personne avec qui le partager parce que c'est du contenu payant.

Leur projet de refonte du jeu, notamment pour les bas niveaux, intrigue et quand on leur demande quelle a été la ligne directrice de leurs travaux, ils nous expliquent que leur principal objectif a été d'offrir aux joueurs la possibilité d'avoir des sessions de jeux plus courtes, sans que ça n'impacte les joueurs les plus avancés (qui pourront toujours s'amuser sur les raids ou via le système de contrats). Ils veulent s'adapter à autant de joueurs que possible en proposant des sessions de 30 à 45 minutes, plus accessibles. Après tout, le jeu n'étant plus soumis à un abonnement, les joueurs ne sont plus pressés par le temps...

Comme c'est la coutume avec NCsoft dans le cadre de ses annonces, vous pourrez retrouver l'équipe du jeu en direct sur la chaîne Twitch officielle du jeu dès demain soir, vendredi 29 mai 2015, à partir de 19h. 

Réactions (154)


Que pensez-vous de WildStar ?

137 aiment, 70 pas.
Note moyenne : (228 évaluations | 12 critiques)
6,1 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de WildStar
(78 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

191 joliens y jouent, 378 y ont joué.