WildStar, deux jours après

Deux jours après le lancement de WildStar, nous avons décidé de donner nos premières impressions, mais aussi de vous proposer de partager votre avis sur les conditions de cette release.

Il y a moins d'une semaine que l'accès anticipé est ouvert, c'était le 31 mai. Pour ajouter à la précision, à 9 heures CET du matin les titulaires de précommande se bousculaient déjà au portail. Comme prévu d'ailleurs, les listes d'attente étaient elles aussi au rendez-vous au point que sur le serveur PvP francophone les joueurs dénonçaient des temps annoncés de plusieurs heures.

C'est pourquoi à la date de la sortie commerciale le 3 juin Carbine Studios propose aux joueurs du serveur Treespeaker une migration gratuite vers le second serveur PvP , Gaius.

Fallait bien que je dise tout ceci parce que mine de rien, ce sont trois articles que je n'ai pas rédigés tant j'étais absorbé par le jeu. Et puis on peut dire que je fais « d'un granok, cinq coups » sur cette actualité dont le contenu est axé sur notre retour post-releaseen vous invitant à donner votre opinion sur la qualité de ce lancement. Oui, rien à dire, je m'en tire bien et je suis déjà prêt à retourner sur Nexus, avec mon t-shirt « Do not disturb »

Silence, on joue !

C'est amusant, je regarde comme à mon habitude les réactions sur nos forums, et quelque chose me sidère ; la rareté des retours négatifs. On parle quand même d'une sortie d'un MMO AAA, le truc qu'on attend de voir assez sur-buggué et déséquilibré pour pouvoir au moins voir glisser quelques acerbes remarques !

Ceci ne signifie pas pour autant que tout est « absolument parfait », il y a encore des choses qui demandent à être améliorées dans le premier MMO de Carbine Studios et on y reviendra dans la seconde partie. En attendant, retour à chaud :

C'est pas compliqué, j'ai été séduit très tôt par WildStar, j'ai découvert les nouvelles fonctionnalités à mesure qu'elles étaient annoncées (ou sur le point de l'être), j'ai joué à la beta et à toutes — ou presque — les version de démonstration, mais malgré tout, je n'ai pas été immunisé contre mon coup de cœur pour WildStar à son lancement.

WildStar, deux jours après

Dans cet article, je profite qu'on soit dans la première semaine de WildStar pour ne traiter que de la partie progression, sans PvP ni donjons, si si c'est possible !

La progression du jeu est ce qu'elle est, globalement, chaque niveau se gagne à coup de massacres multi-répandus. On court comme des dératés de localisations en localisations, l'esprit complètement embrouillé par la multitude de quêtes, de défis et de choses à exécuter, tout le temps, sans jamais cesser de nous harceler. Le temps se détraque tout autant, vous commencez à jouer le soir après dîner, prêts à déconnecter pas trop tard, et lorsque vos yeux se posent sur votre montre, il est déjà 3 heures! Les premières semaines vont être difficiles et je ne serais pas surpris que beaucoup se zombifient (ou pire se transforment en rowsdower!) dans les temps à venir.

Parfois, c'est rare, mais on arrive à fermer les yeux, à ignorer la longue liste de tâches à effectuer pour se rendre en ville vaquer à toutes les autres occupations parallèles. Prévoyez quand même un peu de temps car chaque action peut se montrer plus complexe que prévu. Bien entendu l'artisanat en premier lieu qui se compose presque comme un mini-jeu à part entière où il faudra apprendre à personnaliser ses compositions selon une interface confectionnée à la manière d'un terrain de bataille naval. Même le système d’hôtel des ventes demande une petite prise en main.

WildStar, deux jours après - Costume
Mais j'aimerais surtout revenir sur le système des costumes. J'ai boudé cette fonctionnalité lors de la beta, la croyant très accessoire, onéreuse et sans doute décevante. J'étais très loin du compte, ce système fait partie des excellentes trouvailles de WildStar. Trouvez-vous des pièces d'équipement qui vous plaisent, sans vous soucier des statistiques (tant que vous pouvez les porter), achetez quelques teintures et allez voir l'un des représentants de la Protostar Corp en charge de la gestion des costumes. Il vous suffira alors de placer sur cette nouvelle interface votre costume, de le teindre et le tour est joué ! Quel que soit le renouvellement de vos pièces actives d'équipement (qui vous donne les bonus de caractéristiques) votre apparence ne changera pas, à la différence fondamentale des systèmes tels que la transmogrification.

Je ne parlerai même pas du housing, celui-ci est bon pour donner le coup de grâce aux nuits déjà bien assez écourtées, et puis c'est trop addictif.

Il faut bien trouver quelques reproches !

Heureusement, il y a quelques aspects que l'on peut dénoncer, croyez-moi, ça me rassure car j'avais peur d'être victime d'hypnose, ou ce genre d'état dans lequel vous n'êtes plus conscient de rien et tout vous paraît bon, y compris la douleur !

Technique

WildStar, deux jours après - HUD labeled FR

Pour commencer, l'interface, bien que propre et plutôt bien fichue, elle est à la source de quelques problèmes qui agacent, surtout à la longue. Par exemple, il peut arriver que certaines fonctions disparaissent sans crier gare. Le pire étant sans doute quand on est dans une phase intensive — c'est à dire tout le temps — en train d'effectuer un joyeux mélange de quêtes diverses à un endroit et qu'on se retrouve avec des défis qui se succèdent, voire, se chevauchent. Ça m'est arrivé qu'une fois certes, mais c'est assez pénible qu'à un moment comme celui-là on se retrouve sans interaction possible avec la récompense, et puis ça casse le rythme quoi ! On retrouve aussi quelques cafouillages au niveau des numéros de quêtes qui diffèrent entre l'affichage de la minimap et celle du journal de quêtes, voire qui ne s'harmonisent pas en groupe (mais cela peut aussi venir d'un nombre de quêtes différentes en fonction des joueurs), ou encore qui ne s'actualisent pas, mais ce genre de bug devrait je l'espère être réparé assez vite.
Dans le même genre, mais bien plus fréquent et plus préjudiciable, les interactions du scientifique ne sont plus visibles et dans ce cas, le « reload UI » ne suffit pas, il faut revenir à la page de changement de personnages et là, quand on joue sur un serveur PvE, on maudit ce satané cooldown de 20 secondes... complètement inapproprié.

Loj Kfa Corp
Loj Kfa Corp

Par ailleurs j'ai eu l'occasion de monter notre guilde, au passage, le choix de l'holomark (l'équivalent de la bannière) est large et très original. L'interface offre des fonctionnalités intéressantes, cependant le plaisir se retrouve heurté par un bug qui affiche les membres d'un cercle à la place des membres de la guilde après quelques secondes d'affichage. Pas de quoi en faire un fromage de foin mais ajouté à un un léger manque d'intuition des outils sociaux, ça laisse une légère amertume en bouche qu'il serait dommage de laisser dans un si bon plat.

Activité générale

Et puisque je le mentionne à deux reprises, on peut très aisément reprocher le contrecoup de la densité des activités qui peuvent donner une overdose car(a)binée. On se retrouve avec une telle quantité d'actions à effectuer qu'on peut vite se retrouver perdu, voire perdre la tête quand on arrive à conserver ses pieds sur terre. Les quêtes sont extrêmement nombreuses, mais à celles-ci, en plus des défis, s'ajoute votre progression liée à votre vocation et la récolte de vos ressources de métier. Avec la somme de tout cela, il est particulièrement démoralisant de découvrir qu'à quelques pas de là se trouvaient encore une ou deux quêtes forçant à revenir sur le lieu de la boucherie.

WildStar, deux jours après - Esper classdrop 02

Cet aspect de sur-concentré d'activités — on a même pas évoqué la recherche des objets du lore tels que les datacubes et des nombreuses sources de lecture — contribue à ce que le mot « brouillon » revienne fréquemment dans les discussions. Même si le mot n'est pas particulièrement approprié, on comprend que c'est une sensation qui touche d'autant plus de monde qu'on était habitués à ce que les themeparks nous offrent des expériences en mode « couloir ». Finalement, à la simple idée de me remémorer quelques expériences passées sur du themepark, version 2011 pour ne prendre qu'un exemple, je me dis qu'en fait, je viens de placer un très bon point — aussi fatiguant soit-il — dans les aspects qu'on peut critiquer.

WildStar, deux jours après - Engineer classdrop 05

Bien, d'accord, je vais me rattraper en cherchant un autre défaut. J'ai d'ailleurs vu celui-ci remonter sur nos forums. Ça semble plutôt très ponctuel (pour ma part, une fois par soir) quelques latences du serveur viennent parfois rappeler qu'il y a encore quelques ajustements à faire. De façon générale, le jeu est fluide, pour ne pas dire même étrangement fluide en dehors des capitales ou des zones trop animées peut-être — ce qui semble davantage rattaché au matériel client — mais il peut arriver que votre groupe se retrouve entre une à trois seconde dans une latence où plus aucune compétence ne fonctionne. C'est un problème mineur en leveling, mais qui peut avoir des conséquences fâcheuses dans l’activité de haut niveau.
La fréquence de ces latences étant limitée, il est un peu tôt pour s'alarmer cependant on espère que Carbine Studios ne tardera pas à y trouver un remède.

De oui-oui dire

Enfin, il y a aussi parfois des problèmes qui touchent quelques individus isolés mais qu'il est bon de remonter. Par exemple, le 31 mai quelques personnes se sont retrouvées à ne pas pouvoir se connecter suite — a priori — à une mauvaise localisation du compte. Heureusement, il semblerait que le traitement du problème se soit fait rapidement, mais nous recommandons par prudence à ceux qui achèteront le jeu de bien faire attention à leur localisation lors de la transaction.
De la même façon, il existe un système d'authentification en deux étapes assuré par le GAuth (Google) qui permet d'obtenir quelques récompenses en jeu en plus de sécuriser son compte. Nous invitons les joueurs à faire attention à ne pas annuler l'activation de l'authenticator avant qu'il ne soit fonctionnel car cela pourrait bloquer l'accès au compte.

Quant à la réactivité du support en cas de problème, les retours sont globalement positifs. Certains traitements se sont avérés longs, surtout le jour de l'ouverture anticipé, allant jusqu'à 48 heures. Mais d'après nos retours, le rendement s'est beaucoup amélioré et s'il est rare que les réponses se fassent beaucoup attendre, c'est peut-être bien que finalement WildStar ne souffre pas de tant de bugs que ça... affaire à suivre !

Je n'en ajoute pas plus pour le moment, cinq jours c'est très peu et puis il faut bien en laisser pour un prochain article car je ne veux pas croire que je ne croiserai pas plus de défauts ou de bugs à l'avenir... sinon, je n'ai plus qu'à manger un draken.

WildStar, deux jours après - Warplots10

Sondage : Qu'avez-vous pensé de ce lancement de WildStar ?

C'est notre nouveau sondage JOL-WildStar que vous trouverez à cette adresse.

Réactions (479)


Que pensez-vous de WildStar ?

137 aiment, 70 pas.
Note moyenne : (228 évaluations | 12 critiques)
6,1 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de WildStar
(78 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

191 joliens y jouent, 378 y ont joué.