JOL-WS à la Paris Games Week 2013 Part.2

Bien que Carbine Studios ne fasse pas partie des exposants, la démo de WildStar était présente, et nous avons choisi de nous intéresser à Stelarius qui l'a testé pour nous. Visite de la PGW 2013.

JOL-WS à la Paris Games Week 2013 Part.1 (vidéo)

JOL-WS à la Paris Games Week 2013 Part.2 (Page actuelle)

Notre coup de goule !

C'est hélas probablement la bêtise humaine qui aura marqué cette édition de la la Paris Games Week grâce à la fabuleuse idée marketing d'un éditeur dont on peut se demander s'il n'a pas fait appel aux même consultants que pour le Festival de Montreux de cette même année.

Trêve de plaisanterie, pour introduire cette seconde partie dédiée à l'événement, une petite mise en contexte s'impose.

120

C'est mercredi 30 octobre que le salon a ouvert ses portes, ou plutôt durant la nuit qui précède puisque de nombreux visiteurs ont décidé de camper devant les grilles de la Porte de Versailles. Surprenant me direz-vous pour un mercredi dont on sait qu'il n'est jamais aussi peuplé que le week-end ? Justement pas tant que ça puisque Activision a eu la brillante idée de reproduire la même promotion qu'à Milan quelques jours auparavant, qui avait déjà provoqué des débordements. Quelle bonne idée de proposer d'offrir aux cinq cents premiers visiteurs une édition Prestige limitée (dont la valeur serait de 200 €) de Call Of Duty Ghost ! En réalité, si l'on en croit certaines rumeurs, la moitié seulement aurait été distribuée aux accrédités.
Passons sur le titre, certains me comprendront.  Ce qui peut surprendre dans cette opération est sans doute la naïveté apparente de ses organisateurs qui ont eu la délicatesse de faire connaître la condition pour obtenir le « Saint Graal » d'une poignée d'ados :

Adopter un comportement fair-play et respectueux des autres. En effet, Activision se réserve le droit d’exclure de cette activité toute personne ayant un comportement violent ou inadapté qui nuirait au bon déroulement de la remise des jeux. (source)

N'allons pas plus loin, je suis sûr que tout le monde peut facilement imaginer les conséquences, quoique tout le monde, c'est très relatif, on risquerait alors de croire que l'idée qui se cachait derrière cette « récompense aux plus grands fans » était que ces derniers se piétinent les uns les autres avant de s'écraser sur les grilles et les portes pour vérifier qui est le plus solide entre un individu et de la ferraille, bref, toutes ces joyeusetés que la foule affamée aime à expérimenter au grand bonheur des souverains faiseurs-de-billets.

A leur décharge, l'opération ne semble pas avoir suscité les mêmes réactions dans les autres salons européens en dehors de la Milan Games Week, une bonne occasion aussi pour dénoncer plus fermement encore la poignée de cancres qui arrivent à faire passer les communautés de joueurs pour des écervelés « geekigan ».

Mais il y a un fait qui nous interpelle malgré tout. David Neichel, élu en novembre dernier Président du Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL) qui organise le Paris Games Week, est aussi Directeur Général d’Activision Blizzard (France), et on peut facilement dénoncer ici un certain conflit d’intérêt qui devait très certainement « écraser » — quel vilain rappel ! — la raison. En tout cas, il semblerait que cela ait beaucoup étouffé le message d'excuse posté sur Facebook sans aucun autre relais. Quant à nous, on peut aussi facilement en conclure, et c'est triste, que lorsque des éditeurs ont besoin de ce genre de médiatisation, c'est vraiment que le jeu donne peu d'espoir de convaincre par son contenu.

Voilà, c'est vite dit, mais tout est dit... on peut peut-être maintenant profiter de la visite, en dehors de ce malheureux épisode !

Retour à la navigation

Le Stand Alienware

Notre plus grand salon de jeux vidéo français, avec ses 72 exposants cette année et 245.000 visiteurs (wikipedia) fait certes pâle figure à coté de la Gamescom de Cologne qui réunissait quelques mois avant 635 exposants attirant 340.000 visiteurs (Wikipedia), pourtant, au niveau de la sonorisation et de la densité humaine, on n'avait pas à rougir !

C'est l'une des remarques les plus redondantes chez les visiteurs qui ont posté sur les réseaux sociaux et sur nos forums, certains stands étaient « sur-sonorisés » au point que même sous les casques de démo les sons ne pouvaient pas rivaliser. Chapeau à LDLC qui arrivait à se frayer un chemin sonore malgré son éloignement du stand qui nous intéressait : celui des partenaires de Carbine Studios, Alienware.

Stand Alienware PGW 2013

Situé à proximité des deux entrées du Hall 3, le stand qui accueillait les démos de WildStar était gardé par le community manager francophone, Akli "Youmukon" Amichi qui a fait une bonne impression chez les visiteurs. Les internautes se sont souvent montrés enthousiasmés par la rencontre, malgré la déception de ne trouver que quatre postes du jeu.

Stelarius qui représentait notre équipe nous décrit son expérience :

La démonstration du jeu était divisée en deux parties : un tutoriel permettant d'apprendre les bases du jeu ainsi qu'une partie de plus haut niveau (20-25) avec de nombreux monstres élites.
Nous pouvions tester le jeu pendant une durée de 30min qui est une période de jeu assez longue pour nous permettre de découvrir le MMORPG, même si nous savons tous qu'un essai de 30min n'est pas représentatif d'un monde persistant.
Nous étions libres lors de la création de notre avatar puis nous avons découvert certaines restrictions notamment au niveau des cartes afin de ne pas dévoiler trop d'éléments à venir. Youmukon nous a d'ailleurs confirmé que toute donnée présente sur la démonstration n'est pas soumise au NDA.
Graphiquement, on peut rapprocher WildStar de World of Warcraft ou Torchlight 2, ce qui donne un aspect cartoon fort sympathique. Nous avons pu profiter de WildStar dans des conditions optimales étant donné que le matériel de test provenait de la marque Alienware.

 

Wildstar
Image article Polycount sur les graphismes - WildStar Draken46
galerie de screen Mordesh - Mordesh 10
galerie de screen Chua - Chua 18
Algoroc - Loftite big
Nouvelles images du guerrier dans WildStar

Retour à la navigation

Parle-nous de toi Stelarius

Tu as eu l'occasion de tester WildStar lors de cette Paris Games Week 2013, alors que tu venais tout juste d’intégrer l'équipe et que peu de nos visiteurs te connaissent. Veux-tu nous dire quel type de joueur tu es ?

120

J'ai commencé les MMORPG assez tôt avec EverQuest et Dark Age of Camelot en 2001, j'étais alors âgé de 10 ans. Ma réelle activité sur les MMORPG a cependant commencé fin 2003 lors de la Beta-Test ouverte de World of Warcraft, c'est à partir de ce moment et avec la sortie de ce MMORPG mythique que j'ai réellement pris goût aux jeux en ligne.
Je suis resté de nombreuses années sur WoW en essayant tous les MMORPG qui me passaient sous la main comme Ragnarok Online, Warhammer Online (RIP), Guild Wars, Aion et surtout Le Seigneur des Anneaux Online ainsi que de nombreux Free-to-Play comme Rappelz ou Knight Online.
Mon plus grand "haut-fait" dans les MMORPG reste mon double FIRST Archéologue sur le serveur Kirin TOR de World of Warcraft.

Aujourd'hui mon temps de jeu est fortement réduit, je ne peux malheureusement pas évoluer dans du contenu HL cependant je reste curieux par rapport aux nouveaux MMORPG, j'ai d'ailleurs apprécié FFXIV bien plus que son prédécesseur.
Actuellement j'attends impatiemment les sorties de EverQuest Next, WildStar qui pourraient être la révolution des MMORPG comme aurait du l'être Guild Wars 2.

A propos de WildStar justement, qu'est-ce qui t'amène dans la section ? Connaissais-tu ce jeu avant ?

J'ai effectivement rejoint l'équipe JoL-WildStar en tant que Développeur/Intégrateur depuis quelques jours dans le but de prêter main-forte pour la refonte du fansite, j'ai également souhaité apporter mon soutien pour la couverture de la Paris Games Week.
J'avais depuis longtemps entendu parler de WildStar sans m'y intéresser réellement, cependant j'avais eu de nombreux échos sur le jeu et quelques amis souhaitaient monter des projets HL sur le jeu.
Lors de la Paris Games Week, j'ai souhaité tester le jeu pour la première fois dans le but de me faire un avis sur la qualité du titre et ainsi récolter quelques informations supplémentaires via la captation de la session de jeu que j'ai effectuée.
J'ai découvert les fonctionnalités du jeu, son univers, ses races ainsi que ses classes sur le tas et ai ressenti les mêmes sensations que sur Torchlight 2 que j'ai adoré. Le jeu reste cependant beaucoup plus dynamique que les autres MMORPG que j'ai pu tester par le passé. (Désolé je ne pourrai pas faire de comparaison avec Guild Wars 2, ne l'ayant pas testé !)

C'est enrichissant de connaître ton avis alors que tu découvrais totalement le jeu. Je peux même préciser que j'ai été d'autant plus content que tu nous représentes sur place qu'à peine plus d'une semaine avant l'événement, tu ne t'attendais même pas à rejoindre l'équipe, ni peut-être à t’intéresser au jeu avant sa sortie au printemps prochain. Pour nos lecteurs, je rappelle qu'ils peuvent te voir nous donner tes impressions à chaud dans la vidéo de la première partie de nos retours de la PGW 2013.

Et sinon, le mot de la fin, peux-tu nous exposer tes projets ?

Depuis quelques temps, nous pouvons voir fleurir de nombreuses WebTV sur des sites concurrents à JeuxOnline ainsi que parmi des guildes/team professionnelles. Souhaitant devenir acteur de ces nouvelles TV, je suis en contact avec de nombreuses personnes telles que le Community Manager de ProSiebenSat.1 Games Raphaël "Ulandar" Labouré dans le but de proposer des émissions variées et ayant une profondeur contrairement à de simples streams.
Je souhaiterai également que JeuxOnline puisse bénéficier d'une telle WebTV et relance donc un appel à tous les volontaires qui souhaitent participer à un tel projet.
Depuis quelques temps, certains membres tel que Agahnon ou toi-même (CosmicDebris) souhaitent donner une nouvelle jeunesse à JeuxOnline, une WebTV pourrait être un outil novateur rajeunissant notre structure préférée.

Sachez que je reste ouvert à toutes suggestions et/ou propositions, je vous souhaite à tous : Bon jeu !

GL & HF
Rémi "Stelarius" Rischebé

Retour à la navigation


  • En chargement...

Que pensez-vous de WildStar ?

137 aiment, 70 pas.
Note moyenne : (228 évaluations | 12 critiques)
6,1 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de WildStar
(78 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

191 joliens y jouent, 378 y ont joué.